FAQ

Voici une compilation des questions que je reçois souvent concernant les culottes de menstruations. Si t'as d'autres questions, n'hésites pas à m'en faire part, je rajouterai ta question et la réponse ici, comme ça tu pourras dire que t'as participé au contenu de la page!

 

En fait, si je comprends bien, c'est comme s'il y avait une serviette sanitaire lavable cousue au fond de la bobette?

Oui c'est ça! Il y a une couche absorbante et parfois une couche imperméable (tout dépend du modèle), entre deux couches de tissu. Le truc génial, c'est qu'il n'y a pas d'ailes, ce qui rend parfois les serviettes inconfortables. Autre truc de magie, la serviette ne peut pas se déplacer puisqu'elle est intégrée à la culotte!

Combien doit-on avoir de paires de culottes pour un flux moyen (par jour)?

Pour répondre à cette question, je vais me baser sur mon cycle personnel, qui dure en moyenne entre 4 et 5 jours. Je dois préciser que je pratique le flux instinctif, que j'expliquerai plus en détail dans un autre article, mais en résumé, c'est aux toilettes que la plupart de mon aventure de menstruation se passe. Quand je sens un (excusez-moi) caillot passer, je vais aux toilettes pour laisser le col de mon utérus faire son travail paisiblement, sans essayer de me retenir. Oui, oui, on peut y arriver en se pratiquant! Je vous ai préparé ici-bas un petit calendrier pour illustrer mes besoins en bobettes.

  • Jour 1 - Une Rosäe, avec ou sans protège-dessous, dépendamment de si mon cycle a commencé durant la nuit ou le jour.  C'est la journée de bouillotte, Netflix et gâteau au chocolat. 

  • Jour 2 - Grosse journée de flux pour moi, je mets probablement deux Roüjes avec les protège-dessous. Je vais le plus souvent possible aux toilettes et quand je suis chez moi, j'ai souvent besoin que d'une paire pour la journée. Je dois dire ici qu'il ne m'est jamais arrivé de remplir une paire de Menstrües au complet.

  • Jour 3 - Encore deux Roüjes, ou des fois des Rosäes avec un protège-dessous dépendant de l'intensité de mon cycle. Je lave les bobettes que j'ai utilisé jusqu'à maintenant, pour leur donner le temps de sécher avant d'en avoir besoin encore.

  • Jour 4 et 5 - Les Rosäes font pleinement la job pour moi jusqu'à la fin de mon cycle. Je peux aussi mettre des culottes normales avec un protège-dessous en bambou, mais je ne bouge pas trop puisqu'ils n'ont pas d'ailes (pour le moment!). 

Tout dépend de l'utilisation que vous en faites et si vous jumeler les bobettes de menstrues avec d'autres produits, comme l'éponge de mer ou la coupe menstruelle. Quelqu'un qui utilise la Cup pourrait vivre son cycle avec deux ou trois paires de Rosäes et très bien s'en sortir (!!), puisqu'il s'agit d''un backup seulement lorsqu'on porte la coupe et pendant les premiers et derniers jours (sans coupe), on a besoin que d'une protection légère.

Quelle serait la routine de lavage et séchage?

Personnellement, je rince mes bobettes quand je les enlève en fin de journée et je les laisse sur le bord du panier à linge sale. On peut aussi faire un bac de trempage dans un seau ou une ancienne boîte de lingettes (qu'on place en dessous de l'évier de la salle de  bain pour éviter que les enfants la renverse!!). Le bac de trempage peut contenir du bicarbonate de soude  Je les lave ensuite à la machine quand je sais que je vais en avoir besoin d'autres (autour du troisième jour). Il est primordial de ne pas mettre d'assouplissant puisque le produit remplit les pores du tissu et nuit à l'absorption. Je sèche à l'air ou à la sécheuse à basse température. 

Est-ce que c'est comme avoir une serviette sanitaire avec laquelle on se sent humide et baignant dans le sang? A-t-on l'impression d'avoir une grosse couche?

Personnellement, je n'ai jamais eu moins l'impression de porter une couche qu'avec les bobettes de menstrues, contrairement aux grosses serviettes jetables qui restent collées aux fesses et qui ne respirent pas. Oui, vu qu'il y a du sang, il y a de l'humidité, mais notre corps est en contact avec du coton et non du plastique, et le PUL qui est utilisé est respirant, alors que les serviettes jetables ne le sont pas. Le modèle Rosäe est celui qui respire le plus puisqu'il ne contient pas de PUL.

Comment ça fonctionne pour se changer? On se déshabille et on change de culotte ou on garde la même toute la journée?

Encore une fois, chaque personne va vivre son expérience différemment avec un flux qui lui est propre. Personnellement, je travaille de la maison, et il m'arrive de changer la culotte au complet dans la journée, si je n'ai pas mis de protège-dessous pour commencer ou si mon flux est vraiment intense. Il faut garder en tête que je n'utilise rien d'autre comme "protection", pas de tampon ni de coupe menstruelle. À l'extérieur de la maison, on peut emporter un sac imperméable (comme un sac à collation ou un sac à couches lavables) avec une culotte et/ou des protège-dessous de rechange. 

Est-ce que je peux utiliser les bobettes Menstrües pour mes pertes urinaires?

Tout à fait! Les deux modèles (imperméables et non-imperméables) sont parfaits pour les fuites urinaires.

Et la nuit, est-ce qu'on peut porter les Menstrües?

Absolument! Personnellement, les nuits sont quand même assez sèches, sauf exception. On peut aussi rajouter une couche d'absorption avec un protège-dessous. 

Peut-on être allergique? Quels sont les tissus utilisés?

Tout l'intérieur des culottes de menstrues est fabriqué avec du tissu neuf à 100%.  Le tissu noir est composé la majorité du temps du tissu suivant: 70% rayonne de bambou, 25% coton biologique, 5% spandex. Il y a maintenant la possibilité de choisir un tissu blanc pour l'intérieur, qui est en bambou à 100%. L'intérieur restera toujours un tissu exempt d'acrylique ou de polyester. Pour ce qui est de l'intérieur, il y a une couche de PUL qui rend la culotte imperméable et de une à deux couches d'un tissu absorbant qui est composé de 50% coton biologique et 50% polyester. 

Ça fait que c'est ça, j'espère que t'as trouvé une réponse à ta questions, sinon pense à m'écrire un p'tit mot en cliquant sur Contact!